Archive pour janvier, 2013

Les Juifs d’Europe NE sont PAS originaires de Palestine…Selon une étude américine!

    D’où viennent les Juifs d’Europe, les Ashkénazes ? Sont-ils originaires de Palestine, comme on le pense souvent, ou ont-ils d’autres origines ? Une étude génétique publiée le 17 janvier 2013 apporte un nouvel éclairage sur cette question sensible, en Israël notamment, relançant la thèse de Juifs issus de Khazars convertis.

Source

 Les Juifs d'Europe NE sont PAS originaires de Palestine...Selon une étude américine! hassidim2-300x150

  Cette étude, publiée dans la revue britannique Genome Biology and Evolution, a comparé les génomes (qui forment le patrimoine génétique) de 1.287 individus non-apparentés descendants de huit groupes juifs et de 74 non-juifs. Le généticien Eran Elhaik (professeur à l’Ecole de Santé publique Johns Hopkins de Baltimore, aux Etats-Unis) a passé au crible ces données, à la recherche de mutations dans le code ADN liées à l’origine géographique d’un groupe.

Parmi les Juifs d’Europe, le généticien a trouvé des signatures ancestrales qui pointaient clairement vers le Caucase – où se trouvait le royaume kazhar – et aussi, mais dans une moindre  mesure, vers le Moyen-Orient.

Le royaume khazar aurait attiré des Juifs lors de sa prospérité. Selon certaines thèses, de nombreux Caucasiens se seraient alors convertis au judaïsme. Lors de l’effondrement du royaume, les habitants se seraient dispersés en Europe de l’Est, d’où la présence de fortes communautés juives.

Selon Eran Elhaik, l’histoire esquissée dans les gènes est étayée par les découvertes archéologiques, par la littérature juive, qui décrit la conversion  des Khazars au judaïsme, ainsi que par la langue. Arthur Koestler avait déjà évoqué cette thèse dans La 13ème tribu.

Plus récemment, cette analyse biologique fait écho au livre de l’historien israélien Shlomo Sand qui avait fait grand bruit lors de sa publication. Dans Comment le peuple juif fut inventé (éditions Fayard), l’historien de l’université de Tel Aviv démontait la thèse du retour à la terre promise du peuple juif, argument principal du mouvement sioniste, né comme les autres mouvements nationalistes à la fin du 19e siècle.

Dans ce livre, il analysait les mouvements de conversions au judaïsme (dans le Caucase, mais aussi en Afrique du nord). «Les Romains n’ont jamais exilé de peuple sur tout le flanc oriental de la Méditerranée. A l’exception des prisonniers réduits en esclavage, les habitants de Judée continuèrent de vivre sur leurs terres, même après la destruction du second temple», écrivait Shlomo Sand, remettant en cause la thèse d’une diaspora linéaire.

Publié dans:Non classé |on 18 janvier, 2013 |Pas de commentaires »

Noam Chomsky : « Il n’y a pas de guerre contre le terrorisme »

Ceux qui qualifient l’expédition malienne d’« impératif démocratique » pour enrayer une « invasion barbare » et assurer l’« indépendance » d’un pays ami feraient bien de s’aviser que le Mali est aussi le premier pays africain en matière de production aurifère. Et que son voisin nigérien détient de précieuses réserves d’uranium.

Noam Chomsky : « Il n’y a pas de guerre contre le terrorisme »  guerre-300x209

Ceux-là devraient aussi se demander pourquoi les mêmes vertueux croisés démocratiques luttent contre le terrorisme d’Etat d’un El Assad en Syrie… en armant ouvertement les mêmes « barbares » islamistes ! Le précédent libyen ne leur suffisait-il pas ? C’est de ce pays que partent aujourd’hui armes et combattants islamistes du Nord-Mali.

La fabrique à terroristes

En Irak, indique Chomsky, il est faux de dire que les forces américaines ne trouvèrent pas d’armes de destruction massive. Ils y trouvèrent celles qu’ils avaient eux-mêmes vendues dans les années 1980 à Saddam Hussein, au temps où celui-ci était encore considéré comme un allié bien commode.

Chomsky va plus loin encore :

« La guerre [contre le terrorisme] a augmenté le terrorisme. En fait, elle a même produit quelque chose qui n’existait pas auparavant, un nouveau terrain d’entraînement pour les terroristes. »

La défense agressive d’intérêts bien compris n’explique pas tout. La folie finit par s’en mêler. Les prétendues forces du Bien sécrètent elles-mêmes le venin qui les tuera. Combien de nouvelles germes du terrorisme seront secrétées, jusque dans certains de nos propres quartiers, par cette nouvelle lamentable opération guerrière ?

Une guerre contre nous-mêmes

Ces guerres d’occupation ne peuvent pas être gagnées. Au Mali, nos Rafale et nos Mirage porteront des coups sans doute sévères aux fous de Dieu d’Ansar Dine. Mais déjà les premières désillusions transparaissent : le fiasco somalien, une résistance « plus forte que prévue » au Nord-Mali.

Au Mali, en Irak, en Afghanistan, en Libye, nous nous battons contre nos propres démons, fussent-ils incarnés par les barbes et les djellabas des islamistes fous. Nos armées classiques sont à la peine face à des adversaires aussi déterminés qu’insaisissables. Al Qaïda est-il mort avec Ben Laden ?

Nos guerres ne sont pas commandées que par la raison ou l’intérêt maquillé sous de vagues prétextes idéologiques, mais par l’impossibilité de notre raison et de notre intelligence à enrayer nos pulsions aveugles de dominance.

Cette dominance, que son système économique et financier en pleine déliquescence ne peut plus lui assurer, l’Empire occidental, né il y a presque soixante-dix ans sur les ruines de la Seconde Guerre mondiale, va essayer de l’imposer par les armes et la guerre. Mais une guerre qu’il va perdre. Comme les guerres perdues de tous les autres empires parvenus au bout de leur histoire.

On ne combat pas le terrorisme avec des armes. On le prive de ce qui le nourrit : la misère, l’injustice, l’arrogance des puissants. On ne gagne pas une guerre contre soi-même ; plus qu’une guerre, un suicide.

Publié dans:Non classé |on 18 janvier, 2013 |Pas de commentaires »

الصحف العربية

الصحف العربية والأجنبية

الخبر     الشروق      الأهرام      اليوم السابع  المصري اليوم     أخبار الأدب     الحياة     ش الأوسط     القدس

الصحف العربية press-review-banner-650_76-300x152 

Publié dans:Non classé |on 11 janvier, 2013 |Pas de commentaires »

Bonjour tout le monde !

Bienvenue dans unblog.fr. Ceci est votre premier article. Modifiez-le ou supprimez-le, puis lancez-vous !

Publié dans:Non classé |on 11 janvier, 2013 |1 Commentaire »

Ndisamprapen |
Sekilas Seo |
Cesabphiver2013 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Lesdechets2
| Pleindetruc
| Heurielle